John Moetteli

John Moetteli

Avocat spécialisé dans les brevets américains (barreau de Washington) et ancien ingénieur de la NASA au JSC

Biographie

Depuis plus de vingt ans, John Moetteli est un praticien/avocat spécialisé en propriété intellectuelle, agréé auprès des offices des brevets et des marques des États-Unis et de la Suisse, de l'Office de la propriété intellectuelle de l'Union européenne et de l'Autorité de la propriété intellectuelle du Liechtenstein. Il est également admis à pratiquer devant la Cour d'appel des États-Unis pour le circuit fédéral, et le barreau du district de Columbia (Washington D.C.), ainsi que le barreau de Bucarest. En outre, il est un ingénieur professionnel enregistré, actuellement en statut inactif.

Depuis 1997, John est basé en Europe et a représenté des personnes célèbres, des marques de montres de luxe, ainsi que des entreprises innovantes, petites et grandes, devant les États-Unis, la Suisse, l'UE, le Liechtenstein et l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). En 2002, John a fondé ce qui est devenu plus tard Da Vinci Partners LLC, propriétaire de la marque "Da Vinci" pour des services juridiques dans pratiquement tous les pays industrialisés du monde. Da Vinci Partners LLC conseille principalement des clients européens et américains sur des questions de brevets, de marques, de dessins et modèles et de droits d'auteur, ainsi que sur des questions de litiges en matière de propriété intellectuelle, et poursuit des brevets dans les domaines de l'informatique, des logiciels, des méthodes commerciales, des procédés de fabrication, de l'électromécanique, des dispositifs médicaux et des articles de sport.

John est titulaire d'un diplôme d'ingénieur, d'un doctorat en jurisprudence et d'une maîtrise en gestion internationale (avec une spécialisation dans les affaires en Chine). En outre, il a suivi des cours sur le droit chinois des brevets, et a notamment coédité un manuel réputé sur la propriété industrielle internationale. Il est également formé à la médiation et à l'arbitrage dans le cadre de cours de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Sa spécialité technique est la mécanique, l'informatique, les logiciels, les dispositifs médicaux et les articles de sport. Il est particulièrement spécialisé dans la préparation d'avis sur la liberté d'exploitation, la contrefaçon, la non-violation, l'invalidité et l'inapplicabilité de brevets américains, ainsi que dans la préparation de demandes de brevets et de marques américaines et internationales. Son expérience dans la préparation d'avis juridiques l'a formé à la capacité d'évaluer objectivement la contrefaçon et la validité, ce qui contribue à une détermination équitable et réfléchie en arbitrage ainsi qu'à la fourniture de conseils stratégiques en matière de litiges. Savoir où se situent les forces et les faiblesses d'une affaire est également utile dans les efforts de médiation.

John est membre de l'American Intellectual Property Law Association (AIPLA), de l'Association internationale pour la protection de la propriété intellectuelle (AIPPI), de la Commission de la propriété intellectuelle de la Chambre de commerce internationale, de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). ICC Commission suisse de la propriété intellectuellele Licensing Executives Society (LES), le Association des juristes d'affaires internationales (AIBL) et un membre élu de la ICC Commission suisse d'arbitrage et d'ADR. Il est également le fondateur de la Association des avocats d'Amérique du Nord à Genève, ancien membre du comité de gestion de la Commission européenne. Association des juristes d'affaires internationales (AIBL), et organisateur de La Silicon Valley de la SG - IA, IoT, Blockchain et Webtech.

Il a donné des conférences en français, en allemand et en anglais pour l'Office suisse de la propriété intellectuelle, à l'IMD dans le cadre du "Programme for Executive Development" (PED), et, en tant que professeur adjoint, à la "Zurich School of Management and Law" (ZHAW), à la Da Vinci School of Intellectual Property, à l'OMPI (en tant qu'expert en brevets de l'OMPIt ;), pour le Commission européenneet pour le IIPLAainsi que plusieurs Universités en Suisse et à l'étranger. Il a également publié plusieurs articles sur le thème du droit de la propriété intellectuelle.

Avant de s'installer en Suisse, John a travaillé dans la section de propriété intellectuelle de Haynes & Boone LLP, un grand cabinet de contentieux général ayant des bureaux au Texas, à Washington D.C. et à Mexico. Il a obtenu son doctorat en droit avec la mention magna cum laude au centre juridique de l'université de Houston, une école de droit publique très bien classée. Dans ses études de maîtrise, y compris les cours de niveau supérieur du MBA à l'université de Houston et aux écoles de commerce de l'université de Houston Clear Lake, il a obtenu des notes parfaites.

Avant son expérience chez Haynes & Boone, John a travaillé au JSC de la NASA avec les astronautes Joe Kerwinle premier médecin dans l'espace. Là-bas, ses responsabilités comprenaient gestion des technologies et Conception des systèmes de la station spatiale. Pendant cette période, son travail a été présenté dans le programme de télévision par câble Invention Series de Discovery Channel, parrainé par le Smithsonian Institute.

John parle couramment l'anglais, le français et l'allemand.

Formation et distinctions

Docteur en jurisprudence - Centre de droit de l'université de Houston (au moment de l'obtention de son diplôme, classé parmi les cinq meilleures écoles de droit des États-Unis pour la spécialité "propriété intellectuelle"), magna cum laude. Liste du doyen. Récipiendaire d'une bourse du Fonds annuel. Prix AmJur, Qui est qui 1996: Droit constitutionnel et contrats II. Prix Corpus Juris Secundum. Note maximale : Transactions commerciales internationales, Responsabilité professionnelle, Droit international et Droit administratif. Membre - Ordre des barons et Ordre de la Coiffe (1996-1997), des fraternités juridiques honorifiques bien connues.

Master of Arts - Études de gestion internationale (Maîtrise en affaires avec accent sur les défis des opérations internationales) - Université du Texas (Dallas), y compris les programmes de MBA à la School of Business de l'Université de Houston et à l'Université de Houston Clear Lake, 4,0 GPA (notes parfaites).

Baccalauréat ès sciences en génie mécanique - Université du Texas (Arlington)Il a obtenu une moyenne cumulative de 3,3+ et a figuré au tableau d'honneur, ainsi qu'à l'Université méthodiste du Sud, où il a été admis à l'université. élu à Tau Beta Pi et Pi Tau Sigmales sociétés nationales d'honneur d'ingénierie.

Note : employé à temps plein pendant ses études universitaires, de mai 1983 à mai 1995.

Expérience professionnelle

En Suisse du 1er octobre 1997 à aujourd'hui - d'abord en tant que conseil en propriété intellectuelle pour Katzarov SA et ensuite Bugnion SA, tous deux à Genève, et plus tard en tant qu'avocat directeur de Da Vinci Partners LLC, maintenant à Arbon, en Suisse. John est spécialisé dans la poursuite des demandes de brevets et la préparation d'avis de non-violation, de validité et d'inapplicabilité des brevets, aidant ainsi les clients basés en Europe à évaluer les risques liés à l'entrée sur les marchés locaux ou étrangers, en particulier lorsque des concurrents possèdent des brevets sur des technologies similaires. Il s'occupe également des négociations de licences de brevets et de marques, ainsi que de la préparation, du dépôt et de la poursuite des demandes de brevets et de marques dans diverses juridictions d'importance stratégique. En outre, il joue un rôle de médiateur dans les litiges relatifs aux droits de propriété intellectuelle.

De 1995 à 1997, John a été avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle chez Haynes & Boone, L.L.P.. Il y était responsable du registre international des brevets d'une société internationale d'exploration de champs pétrolifères. John a régulièrement préparé, déposé et poursuivi des demandes de brevets américains et internationaux dans le domaine des logiciels, des télécommunications, ainsi que des arts mécaniques et électromécaniques. Il a également préparé des avis de brevetabilité et préparé, déposé et poursuivi des demandes de marques. En outre, il s'est occupé de questions de droits d'auteur, de marques, de secrets commerciaux et de concurrence déloyale.

De 1991 à 1995, John a travaillé au Johnson Space Center (JSC), pour la NASA. Titulaire d'une licence d'agent de brevet américain et, plus tard, d'avocat en brevets américains, il a terminé son mandat au JSC en tant qu'ingénieur de conception principal et coordinateur des nouvelles technologies. À la NASA, il était responsable de la conception et du développement de matériel pour la station spatiale internationale. Ses activités régulières comprenaient le brainstorming, la modélisation solide, l'analyse des masses et des contraintes, les études commerciales, les présentations aux moniteurs techniques et aux équipes d'intégration de la NASA, et la participation aux études de coûts et d'exploitation. En tant que coordinateur des nouvelles technologies, il était chargé d'endoctriner les employés sur les exigences en matière de rapports sur les nouvelles technologies, y compris la rédaction et le dépôt des divulgations de nouvelles technologies auprès du département des brevets de la NASA. Il a effectué des recherches de brevets et préparé des demandes de brevets sur la base de projets. Il a reçu le prix Tech Brief de la NASA, le prix de l'innovation de la NASA et le prix de l'innovation de la NASA. Prix de la NASA pour la réalisation d'un groupe, bénéficiaire de Prix de l'équipe du mois de la NASA; Prix de la NASA pour les demandes de brevet (obtenu le brevet américain n° 5,924,329), et les prix des programmes de la NASA et de l'équipe EVAS du mois.

De 1992 à 1995, alors qu'il étudiait le droit, John était praticien en brevets américains, spécialisé dans la préparation, le dépôt et la poursuite de demandes de brevets pour des inventeurs indépendants et des petites entreprises. Pendant cette période, il a effectué des recherches de brevets, fourni des avis sur la brevetabilité, rédigé des dessins de brevets, et rédigé, déposé et poursuivi des demandes de brevets devant l'Office américain des brevets et des marques.

De 1989 à 1991, John a travaillé comme ingénieur de fabrication, chef de projet et spécialiste des brevets pour AirBorn Connectors Inc. à Addison, au Texas. Il était principalement responsable de la conception et du développement d'équipements d'assemblage de connecteurs électroniques. Il évaluait les processus de fabrication, concevait des tests et des montages, ainsi que des composants de machines. Il a contribué de manière significative à la conception de nouveaux produits par le biais de brainstorming. Il a également lancé et effectué des recherches informelles de brevets sur les équipements des concurrents. Il a été nommé co-inventeur du brevet américain 5,203,813.

De 1987 à 1989, John a été président et chef de projet pour Ravencrest Tool Company de Richardson, au Texas. Il rendait compte à un conseil d'administration. John était seul responsable de la conception, du design, du développement et de la production de systèmes d'outils manuels et électriques. Il supervisait 13 employés. Ses réalisations comprennent la conception, le dessin et la recherche de pièces pour faciliter la fabrication et rendre les produits plus compétitifs. Il a conçu l'agencement de l'usine, et a sélectionné et supervisé l'installation des machines. Il a obtenu les brevets américains n° 4 520 697, 4 602 534, 5 347 892 et 5 172 823 ainsi que des brevets étrangers connexes. En 1986, il a reçu le prix "Prix de l'invention de l'année"du membre du Congrès Jake Pickle d'Austin, Texas (les produits étaient vendus dans les grands magasins Sears du pays).

De 1985 à 1987, John a été ingénieur de recherche chez Harris Graphics Corporation (devenu Heidelberg Harris). Il relevait directement du vice-président de la recherche et du développement, du directeur de l'ingénierie et du directeur du développement des nouveaux produits. Il a été chef de projet/concepteur d'un système de lame de dosage de l'encre pour les presses d'imprimerie, dont la mise en œuvre a permis une réduction significative des coûts. Il a obtenu le brevet américain 4,773,327.

Performances et licences

Résultats du barreau de l'État du Texas : MPRE 143/150 ; MBE 158 ; Mandataire agréé en brevets américains (n° 35.289) ; Avocat (Texas 00795536; ; Washington DC 489310 ) ; enregistré Conseil suisse en brevets (numéro d'enregistrement 10249 ) ; mandataire de l'EUIPO pour les marques et les dessins et modèles (81258-registre du cabinet).

Admis à pratiquer devant le Cour suprême des États-Unisle Cour d'appel du circuit fédéral et le bar de la cour d'appel du district de Columbia. Admis au barreau international d'un État membre de l'Union européenne (Bucarest Bar 3555/C/26.03.2012) et l'Office de la propriété intellectuelle du Liechtenstein (enregistrement n° 10249) ; Ingénieur professionnel agréé (Texas Reg. No. 68980, inactif).

Prix

Cabinet de droit de la propriété intellectuelle de l'année - Europe centrale

Prix juridiques 2020

Meilleur cabinet d'avocats en propriété intellectuelle - Europe centrale

Prix du droit 2019

Meilleur cabinet de PI multilingue - Europe

Prix du droit 2018

Principal conseiller en brevets et marques de l'année - Suisse

Acquisition internationale 2018

Cabinet de droit des brevets de l'année

Prix mondiaux 2017

Meilleur cabinet d'avocats en propriété intellectuelle - Suisse

Prix juridiques 2017

Meilleur cabinet d'avocats en propriété intellectuelle - Suisse

Prix juridiques 2016

Activités / Personnel

John est lauréat de la Prix de l'enrichissement éducatif de Partners in Space (organisation éducative à but non lucratif) et a été présenté dans la Smithsonian Institution's Invention Series, produite pour la chaîne Discovery Channel, 1995-1996. Il est citoyen des États-Unis et de la Suisse. John est marié et père de trois enfants. Il est également consul d'InterNations, section de Saint-Gall. John aime la bonne cuisine, les langues étrangères, le nautisme, la marche rapide et la randonnée.

John a eu l'honneur de correspondance avec un président américainen travaillant avec Dr. Joe Kerwinle premier médecin de l'espace.

AVOCAT SPÉCIALISÉ DANS LES BREVETS AMÉRICAINS (BARREAU DE D.C.) ET ANCIEN INGÉNIEUR DE LA NASA DU JSC

Première sortie dans l'espace de la navette Columbia

Un chapitre important a été présenté dans la série Invention de la chaîne Discovery Channel, parrainée par la Smithsonian Institution, en 1996, à savoir ses expériences en tant qu'ingénieur concepteur principal pour la NASA à Houston, où il était responsable de la conception et du développement du dispositif de transfert ORU, le complément de la NASA au bras robotique canadien et au stanchion de la station spatiale.

Lors de la toute première sortie dans l'espace depuis la navette spatiale Columbia, au cours de la mission STS-87, les astronautes Winston E. Scott et MS Takao Doi ont travaillé avec une batterie simulée et une grue de 156 livres surnommée "USA Crane", l'une des inventions de John. Il s'agissait également de la toute première sortie dans l'espace pour le Japon. L'inclusion de la grue et le travail avec celle-ci font partie d'un effort continu de préparation pour le travail futur sur la Station spatiale internationale.

JOHN MOETTELI EST PRÉSENTÉ DANS LA SÉRIE "INVENTION" DE LA CHAÎNE DISCOVERY.

En plus de la grue mécanique télescopique, John a conçu le O-Ratchet, un outil à main de mécanicien distribué sur Internet et dans les magasins Sears.